• English
  • Français
  • Nederlands
  • Deutsch

Sri T. Krishnamacharya

Krishnacharya vécut en Inde de 1888 a 1989. Il étudia les textes et les rituels Vedanta, Samkhya et Vedicsche, la logique, la grammaire, l'ayurveda, le Yoga et le Yoga Sutra de Patanjali, le Sanscrit et le Nyaya.

Malgré son potentiel pour une carrière académique, il choisit de fonder une famille et d'enseigner le Yoga dans une grande ville. Le Yoga de Krishnamacharya est un mélange de techniques du Yoga de l'Inde du Nord et du Sud.

Ses connaissances et son talent à enseigner le Yoga à travers une méthode personnelle ont beaucoup inspiré et influencé ses disciples.
 

Dans la méthode de yoga de Krishnamacharya, il est primordial d'adapter la manière d'enseigner aux besoins et aux capacités de l'élève, plutôt que l'élève ait à s'adapter à la pratique.Une autre spécificité de l'approche de Krishnamacharya est le pouvoir de la technique de la respiration consciente : le Pranayama. Pranayama veut dire: respirations longues, allongées ou étirées. Normalement 10 minutes d´exercices de Pranayama concluent chaque séance de Yoga. Le Pranayama est une des meilleures méthodes pour nettoyer le corps et l'esprit.
Il permet d´appaiser, d´équilibrer ou de stimuler le corps et l´esprit. Après avoir fait le Pranayama, la concentration, la clarté, le calme et la vitalité se consentrent de plus en plus dans le corps. La respiration est très importante car elle influence l'esprit et vice versa. Lorsque nous sommes de bonne humeur, la respiration est fluide, et si la respiration est bonne, elle entretient le bien être de l'esprit.

Krishnamacharya a dit que chaque personne est unique de par sa culture et son passé, de par son état mental, physique, et spirituel . De plus les états mentaux, physiques et émotionnels qui nous définissent individuellement, évoluent avec le temps . Ainsi, chaque situation, chaque moment de notre vie devrait correspondre à une approche spécifique du Yoga. Mais il n'est pas nécessaire d'enseigner la technique de Krishnamacharya individuellement, les étudiants peuvent être à des étapes différentes de leur développement et de leur expérience, tout en étant dans une classe commune. Les postures proposées sont adaptées à chaque besoin et capacité.

Le respect mutuel est un autre fondement de la méthode de Krishnamacharya. Ce dernier prenait soin de s'entretenir avec chacun de ses étudiants pour parler de leur évolution personnelle et répondre ainsi aux besoins pendant leur apprentissage. Le respect contribue à créer une atmosphère plaisante et constitue la base d'une confiance mutuelle entre l'enseignant et l'élève. Cela permet de fonder des connections solides de cœur a cœur qui grandissent avec le temps.

 Krishnamacharya était un guérisseur, sa méthode de yoga remet en place les énergies physiques et émotionnelles. Il prenait à cœur la guérison des maladies ou le mal être de l'individu car être mal est une barrière à toute forme d'évolution personnelle dans la recherche de la lumière et de la liberte.